L’Observatoire

L’Observatoire européen du journalisme (EJO pour European Journalism Observatory) est un réseau composé de 15 institutions de recherche sur le journalisme et les médias dans 11 pays qui produit et dissémine la recherche et la réflexion sur le journalisme en créant des ponts entre les cultures journalistiques.

L’EJO s’intéresse en particulier aux transformations contemporaines du journalisme liées à l’avènement du numérique, à la crise des modèles d’affaire traditionnels ou encore à la crédibilité précaire des médias dans le débat public.

Mission

L’Observatoire européen du journalisme cherche à:

  • Observer la recherche en journalisme et médias, les développements et l’actualité du monde des médias, ainsi que les « best practices » dans le domaine.
  • Construire des ponts entre cultures journalistiques, en particulier en Europe, dans les pays voisins et dans les régions francophones.
  • Contribuer à la réflexivité et au professionnalisme journalistiques en réduisant la distance entre la recherche et la pratique professionnelle en lien avec le journalisme et les médias.
  • Promouvoir un débat public informé et productif sur le journalisme contemporain, et promouvoir une meilleure intercompréhension entre spécialistes et public, en particulier le public jeune.

Activités

L’Observatoire s’engage concrètement dans les activités suivantes:

  • Publication d’analyses et de réflexions basées sur la recherche en journalisme et médias, contenus qui s’adressent tant aux journalistes, experts et professionnels des médias et de la communication qu’aux étudiants et chercheurs.
  • Curation, sur les réseaux sociaux, de nouvelles et publications pertinentes dans le domaine.
  • Organisation de conférences et workshops pour favoriser l’échange entre chercheurs, praticiens et grand public.
  • Participation, dans le cadre du réseau EJO, à des projets journalistiques et de recherche transnationaux qui sont ensuite publiés par le réseau.

Chaque membre du réseau EJO fonctionne de manière indépendante dans sa région linguistique. Chacun décide de l’information pertinente pour ses publics, quels contenus peuvent être partagés et traduits vers la plateforme anglophone d’EJO, et dans l’autre sens, quels articles publiés dans le réseau EJO sont traduits vers sa langue.

Équipe

AJM, Université de Neuchâtel (Photo AR)

La page francophone de l’Observatoire est opérée par l’Académie du journalisme et des médias de l’Université de Neuchâtel en Suisse, dans le cadre du projet Observatoire du journalisme francophone, sous la responsabilité de Prof. Annik Dubied. Animation et édition par David Gerber, postdoctorant, avec l’aide de Pauline Cancela, doctorante et journaliste.

La mise en place et la pérennisation de l’Observatoire est accompagnée par un comité de pilotage constitué de Prof. Annik Dubied, Prof. Stephan Russ-Mohl (USI, Lugano) et Prof. Benoît Grevisse (EJL, Louvain).

Partenaires

L’Observatoire s’appuie sur une multiplicité d’institutions, organisations et personnes pour mener à bien sa mission. Si des propositions de contribution de tous horizons sont souhaitées (voir Coopération ci-dessous), on peut distinguer trois ensembles de partenaires principaux:

  1. Les institutions de recherche et de formation en journalisme reliées à l’AJM:
  2. L’ensemble des institutions membres du réseau EJO
  3. Les enseignants et chercheurs qui interviennent dans la formation en journalisme de l’AJM, issus notamment de divers organes de presse francophones et/ou suisses.

Coopération

L’Observatoire accueille des propositions d’articles de professionnels et d’académiques à la condition que leur qualité en termes de standards d’écriture journalistiques et de citation de sources soit élevée. L’Observatoire fonctionne sans but lucratif et avec un budget restreint, il n’est par conséquent pas en mesure de rémunérer systématiquement ses contributeurs.

La plateforme constitue aussi un outil de formation car elle offre des possibilités de publication pour des travaux d’étudiants et de jeunes chercheurs, à la condition qu’ils soient de qualité. Les étudiants de l’AJM peuvent en outre participer au travail éditorial et de mise en forme.

Financement

Le lancement de l’Observatoire est soutenu financièrement, dès le 1 juin 2017, via une subvention de deux ans et demi par le programme Agora du Fonds national de la recherche scientifique suisse (FNS).

Responsabilité juridique

Suivez ce lien pour lire la page « Responsabilité juridique »
Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Send this to friend